La remise en question des géants du web face au web décentralisé

La remise en question des géants du web face au web décentralisé

La remise en question des géants du web face au web décentralisé 2667 1336 Opinion Act

Depuis plus de 20 ans maintenant, les géants du numérique tels que Google, Amazon, Facebook, Apple ou Microsoft (autrement appelés GAFA ou GAFAM) se partagent le monopole des services les plus populaires proposés en ligne, notamment les réseaux sociaux. Leurs moteurs de recherches sont devenus si puissants qu’ils sont aujourd’hui présents dans tous les domaines : télécom, médias, robotique, santé ou encore dans la finance. On aperçoit néanmoins depuis quelques mois les limites de certains de ces géants du web avec notamment la panne de Facebook en octobre dernier qui a duré près de 7 heures et l’action du groupe qui a chuté de près de 5% en seulement une journée. Manque de liberté d’expression, protection des données personnelles, dépendance, anxiété, on ne compte plus les effets néfastes des médias sociaux soulevés depuis peu, l’heure est-elle enfin à la remise en question pour ces géants du web ?

Le géant du web Meta dans la tourmente

logo facebook telephone mobile

Le 4 octobre dernier un des géants du web, le groupe Meta (Facebook, Instagram et Whatsapp) a connu une panne d’une ampleur inédite qui a paralysé l’ensemble de ses services pendant près de 7 heures. Selon l’entreprise, un “changement de configuration défectueux des routeurs” en est la cause. Cette défaillance technique a eu des effets néfastes pour le groupe avec des millions d’utilisateurs impactés à travers le monde, obligés de se diriger vers d’autres services concurrents : Twitter, Signal ou Telegram notamment. Twitter a pu pleinement profiter de cette panne en devenant le lieu de prédilection pour commenter l’actualité et la crise en cours, les chiffres sont colossaux, on compte plus de trois millions d’utilisations pour les trois hashtags suivants : #WhatsAppDown, #FacebookDown et #InstagramDown. Ironie du sort, c’est même Meta qui a dû annoncer la panne générale de ses services sur Twitter.

Une panne à l’impact sans précédent

L’impact de la panne s’est fait ressentir jusque dans les entreprises du monde entier qui utilisent les services du géant du numérique Meta. Cette panne a été l’occasion ou jamais pour ces entreprises de se remettre en question en constatant la dépendance de ces plateformes comme générateur de revenu, notamment aux travers des moteurs de recherche. Le bilan pour ce géant est lourd, une action qui a chuté de 5% en une journée et une perte de 6 milliards de dollars pour le créateur et PDG du groupe, Mark Zuckerberg. On peut ainsi se demander quel sera le futur proche du groupe Meta et les décisions prises par son dirigeant pour rebondir sur le world wide web.

Effets négatifs et dérives reprochés aux géants du web

La panne générale du groupe Meta a permis un effet de prise de conscience à travers le monde. Beaucoup ont pu réaliser le monopole des services de Facebook dans les applications du quotidien, même sans rapport apparent. En parallèle, Facebook a été confronté à la récente affaire des “Facebook files” et aux révélations de Frances Huguen. Ancienne employée du groupe, elle affirme que le réseau social a des effets néfastes sur la santé des adolescents et ne protège pas les utilisateurs contre les fake news. 

L’heure de la remise en question

Depuis 2019, le hashtag #DeleteFacebook a généré près de 185 000 utilisations. À chaque nouvelle crise, les géants du web doivent affronter les dérives qui leur sont reprochées et les préoccupations de leurs utilisateurs. Des effets néfastes sont pointés du doigt tels que dépendance, anxiété, protection des données trop faible, liberté d’expression en perdition… La liste est longue et chacun des géants lutte pour améliorer son image et retenir les utilisateurs qui abandonnent les réseaux sociaux traditionnels. Les adolescents sont aujourd’hui intéressés par des plateformes nouvelles, telles que TikTok, la nouvelle star des médias sociaux. Une question se pose alors : comment les géants du web vont-ils réagir dans le futur pour tenter de calmer la situation et continuer à conquérir de nouveaux utilisateurs ?

Monopole des géants du web, et si le web 3 venait faire trembler les GAFA

pieces cryptomonnaies bitcoin ethereum

Le monde du web grandit à une vitesse fulgurante. En 30 ans, le web s’est concentré autour d’entreprises privées devenues bien trop puissantes et dont les services sont pour beaucoup obligatoires. Dernièrement avec l’Europe et le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), le monopole et les effets néfastes (tels que les fake news) de ces géants du web sont aujourd’hui plus que jamais la préoccupation des populations et des pouvoirs publics.

Le web décentralisé, solution potentielle ?

Alors la vraie question est : qui pourrait venir faire trembler les géants du web ? Une partie de la réponse se trouve peut-être dans le web 3 ou web 3.0 depuis peu au cœur des débats. Entre cryptomonnaies et projets technologiques décentralisés, l’objectif premier de ce nouveau web qui succède au web 2.0 (ou l’avènement des géants du web et réseaux sociaux que l’on connaît) est d’en finir avec le monopole des géants du web qui contrôlent internet depuis deux décennies. L’idée de redonner le pouvoir aux internautes en créant un web 3 ou décentralisé (pour garantir nos informations personnelles) est au cœur des débats, de nouveaux projets voient le jour régulièrement. Ce monopole des géants du web semble pour bientôt derrière nous, et si le web 3 venait faire trembler les GAFA dans un futur proche ?

N’hésitez pas à retrouver toutes nos ressources dédiées à l’Empowerment – Le réveil des consciences proposées par notre Cabinet Opinion Act.

Abonnez-vous à notre newsletter

Email *
Nom *
*Champs obligatoires
En soumettant ce formulaire, vous acceptez qu'Opinion Act mémorise et utilise vos données personnelles tel que décrit dans notre Politique de confidentialité   
Remarque : Notre responsabilité est de protéger votre vie privée, et nous garantissons que vos données seront tenues confidentielles.

Recevez notre Newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique en matière de cookies.

Privacy Settings saved!
Privacy Settings

When you visit any web site, it may store or retrieve information on your browser, mostly in the form of cookies. Control your personal Cookie Services here.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires. Ces cookies sont utilisés par notre hébergeur afin de mémoriser sur quel cluster de serveur les tâches du site sont exécutées.
  • 240plan
  • 240planBAK

  • resolution

Refuser tous les services
Accepter tous les services