FIGARO

FIGARO 1680 600 Opinion Act

Surgissant de nulle part, elles font l’actualité pendant des semaines mais, quand elles ne retombent pas, chassées par un autre « buzz », les crises peuvent dégénérer en véritables « scandales » sanitaires pour finir à la case justice… Sur Internet et les réseaux sociaux, la règle du jeu a changé, mais jusqu’où la santé peut-elle en être l’enjeu ?

Figaro - Tribune de Caroline Faillet

Depuis quinze ans, trois révolutions digitales ont amené successivement les patients à la découverte d’Internet, à rechercher leurs symptômes sur Google puis à partager leur vécu sur les forums et les réseaux sociaux.

Les sachants (experts, laboratoires, autorités de santé), démunis face à cette nouvelle forme de communication à laquelle ni leur formation ni leur pratique ne les avaient préparés, n’ont rien vu venir… Et, faute de comprendre l’intérêt de vulgariser l’information médicale et d’apprendre à la rendre visible sur les moteurs de recherche, ils ont laissé le champ libre sur le Web à des experts autoproclamés, complotistes, propagateurs de rumeurs et autres « charlatans ». Wikipédia ne défendant que la « neutralité de point de vue » a été rapidement investi par les « anti » de tous bords (anti-vaccins, anti-OGM, anti-ondes, anti-viande…) qui viennent y imposer leur vérité en toute liberté.

bases

Sur les réseaux, les professionnels de santé se retrouvent confrontés à un « débat public » où l’émotion prend le plus souvent le dessus sur la raison. Dans ce contexte, toute argumentation objective, démontrée par les preuves, devient inaudible et l’intervention des experts, loin de rassurer, creuse encore davantage un fossé de défiance entre la science et l’opinion.

30 % de signalements d’effets indésirables de médicaments échappent à la pharmacovigilance officielle… tout simplement parce qu’ils ne sont visibles qu’en ligne, sur Internet et les réseaux sociaux […].

Retrouvez la tribune de Caroline Faillet dans le Figaro en cliquant ici 

Abonnez-vous à notre newsletter


Email *
*Champs obligatoires
En soumettant ce formulaire, vous acceptez qu'Opinion Act mémorise et utilise vos données personnelles tel que décrit dans notre Politique de confidentialité   
Remarque : Notre responsabilité est de protéger votre vie privée, et nous garantissons que vos données seront tenues confidentielles.

Recevez notre Newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique en matière de cookies.

Privacy Settings saved!
Privacy Settings

When you visit any web site, it may store or retrieve information on your browser, mostly in the form of cookies. Control your personal Cookie Services here.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires. Ces cookies sont utilisés par notre hébergeur afin de mémoriser sur quel cluster de serveur les tâches du site sont exécutées.
  • 240plan
  • 240planBAK

  • resolution

Refuser tous les services
Accepter tous les services